Charte écologique

Les valeurs que nous essayons de transmettre sont basées sur la découverte, le respect et la protection des milieux marins. Après une année d'existence, nous avons le recul nécessaire pour interroger nos actions et établir une charte d'éco-production au sein de l'association. Au 09 novembre 2019, voici nos engagements pour le futur.

ACTIVITÉS NUMÉRIQUES

Aujourd’hui, on estime que notre consommation numérique représente 4% de l’émission des gaz à effet de serre. Un chiffre qui augmente chaque année. Nous aimons faire des films, vidéos courtes, des photos, etc. et évidemment les partager. Mais comment minimiser notre impact virtuel ?


  • Une vidéo qui pèse, c’est une vidéo qui pollue. Nous nous engageons donc à réduire le poids de toutes nos vidéos en ligne et à supprimer celles qui ne sont plus utiles.
  • Place au grand ménage des boites mails, drive, etc. ! 
  • Limiter les transferts via Smash ou Wetransfert à l’essentiel,
  • Évaluer notre trafic internet grâce à Carbonalyser.

AU BUREAU

  • Limiter la consommation énergétique,
  • Réduire la consommation de papier et d'encre (utilisation des polices d'écriture Ryman Eco et Calibri),
  • Bannir l'usage du jetable,
  • Travailler avec des fournisseurs ayant une démarche éco-responsable,


EN TOURNAGE

  • Limiter l'usage de consommables (piles, gaffer, etc.)
  • Bannir l'usage du jetable (bouteilles, cotons-tiges et sacs plastiques, etc),
  • Utiliser des éclairages LED,
  • Optimiser les transports,
  • Respecter les espèces et leurs environnement,
  • Organiser dans la mesure du possible une session de nettoyage sur le site du tournage.

COMPENSATION CARBONE

Dans un esprit de cohérence globale, nous souhaitons compenser nos émissions de carbone annuelles. Nous somment en ce moment à la recherche de programmes en ce sens, n'hésitez pas à nous contacter pour nous donner des tuyaux !

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

- Légende amérindienne